Faut-il louer ou acheter sa voiture ?

Publié le par Heco

Et si la mobilité prenait le pas sur la propriété ? Il est en effet séduisant de louer des services à la carte, incluant l'entretien, l'amortissement du véhicule, son remplacement en cas de panne. D'autant que bien souvent , le système permet de bénéficier d'un modèle de segment supérieur à celui que l'on aurait acheté. La formule intéresse en fait au premier chef les professions libérales, qui renouvellent ainsi régulièrement leur véhicule et font passer le loyer en frais généraux. Mais pour un particulier ? la démarche est moins évidente du fait notamment du coût et de la surfacturation lorsque les forfaits kilométriques sont dépassés. Reste l'option location courte durée, à la carte, en fonction de ses besoins ponctuels. Idéale pour les habitants des grands centres urbains bien desservis en transport en commun, cette solution , très à la mode chez nos "bobos" parisiens , ne peut être généralisée à la France entière. Le principal problème est que la demande se concentre sur les mêmes segments aux mêmes périodes : les monospaces le week-end et les vacances, les petites voitures la semaine, les 4*4 pour les sports d'hiver ! difficile donc de satisfaire tout le monde. D'autant plus que les principales utilisations d'un véhicule sont les déplacements récurrents qui s'accomodent mal d'une location au coup par coup.

 

Publié dans En Voiture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article