Faut-il mettre en sens unique le rue des Peupliers jusqu'au square de l'abbé du Henocque ?

Publié le par Heco

 

Les nombreuses restrictions de circulation routière provoquent le transfert sur des voies secondaires des flux croissants d'automobiles en provenance des avenues et des boulevards. C'est le cas de la Rue des Peupliers, pour les flux en provenance de la Poterne des Peupliers, du bld Kellerman ou de la Rue Brillat Savarin. Lorsqu'un camion de livraison se gare en double file ou lorsqu'un bus prend des passagers, c'est l'asphyxie et les services de secours sont souvent coincés. Inversement, lorsque le traffic est fluide, la limitation à 30 km / h n'est pas respectée par des automobilistes très contents enfin de progresser.

En conclusion, la sécurité des piétons n'est plus assurée car la signalétique est insuffisante et paradoxalement le quartier est également invivable aux heures de pointe. Ce qui laisse certains à penser que sauf un changement radical du plan de circulation, la mise en place d'un sens unique s'impose aujourd'hui.

Photo 1 : du Square de l'abbé du Henocque vers la Poterne des Peupliers

 

Photo 2 : Une signalétique très discrète

Photo 3 : Bretelle en provenance du Bld Kellermann et vers le Bld.

Photo 4 : L'autre accès à cet Axe, la Rue Brillat Savarin

Photo 5 : La Rue Brillat Savarin de la Place de Rungis vers la rue des Peupliers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article