Les usagers des bus ne sont pas ceux du métro. M. DELANOE mène sans le savoir une politique contre les Actifs parisiens !

Publié le par L'équipe de rédaction

Une étude reproche à la Ville de Paris de privilégier le bus au détriment du métro

Dans une étude reprise dans Le Monde du 25/10/06 et rédigée par deux chercheurs indépendants, il est reproché à l'équipe DELANOE de privilégier l'autobus, le vélo et le taxi aux dépens du métro.

Or, le métro comme le Rer assurent aujourd'hui respectivement 33.4 % et 56.5% des déplacements contre 7.8% pour les autres modes de déplacement de surface !

Pis, le bus, est le mode de déplacement privilégié par "les inactifs", aussi en ne mettant pas l'accent sur le métro et le Rer, on n'encourage pas l'activité économique.

La voiture, les deux roues motorisés et le métro servent surtout aux besoins des actifs: 78 % des automobilistes, et 60% des usagers du métro sont des actifs contre seulement  39% des usagers du bus !  Les chercheurs mettent enfin en garde contre une vision strictement parisienne des transports et rappellent qu'un automobiliste sur deux est un banlieusard.

A titre d'exemple, le stationnement résidentiel pénalise avant tout les banlieusards qui  sont contraints de tourner avant de trouver une place de stationnement, ce qui au passage est un facteur aggravant de la ... pollution.

C'est donc l'activité économique de la capitale qui risque d'être la principale perdante  de la politique actuelle. Des résultats à méditer !

Pour en savoir plus sur cette étude (Sortez vos €):

http://www.lemonde.fr/cgi-bin/ACHATS/acheter.cgi?offre=ARCHIVES&type_item=ART_ARCH_30J&objet_id=963452

Publié dans Conseil de Paris

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article