Tram : La mairie de Paris aurait-elle oublié de développer l’intermodalité ?

Publié le par L'équipe de rédaction

L’intermodalité désigne la combinaison possible de plusieurs modes de transports pour un seul déplacement.

Elle vise à rendre possible l’usage combiné de différents types de transports collectifs (Bus, Tramway, Métro) et particuliers (Vélo, Deux roues motorisés et bien entendu la Voiture).  

Pour cela, il est non seulement nécessaire de rapprocher une gare RER d’une station de métro, ou de tram ou d’un arrêt de bus afin de créer une plate-forme multimodale mais aussi d’y localiser à proximité des places de stationnement pour les deux roues mais également pour les voitures.

La construction du tram n'a pas été accompagnée de la création de parkings souterrains sur les maréchaux. Pis, peu d’emplacements pour les deux roues ont été créés. Nous regrettons par exemple l’absence de places de stationnement pour les vélos entre la future station du tram « cité universitaire» et la gare Rer du même nom.

 Les cyclistes sont contraints d’accrocher leur bicyclette sur les grilles du parc Montsouris. Dommage ! Mais il n’est pas trop tard pour rectifier le tir car les larges trottoirs pourraient accueillir quelques points d’accroche !

 

Rappelons enfin qu’il est possible de voyager avec son vélo dans le RER B en dehors des heures de pointe c’est à dire les week-end et les jours fériés et en semaine de 9 h à 16 h 30, puis passé 19 h.

Publié dans En Tram

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article