La politique de transport des marchandises de Monsieur Baupin : Une politique "poudre aux yeux" ?

Publié le par L'équipe de rédaction

Les 5 grandes idées de M. Denis BAUPIN pour améliorer les livraisons dans Paris :

 

- Une concertation qui a abouti à la signature de la Charte de bonnes pratiques, et à la définition d'une liste d'objectifs environnementaux mais non chiffrés,

- La recherche d'une diffusion optimisée des marchandises en reconnaissant notamment cette activité dans les plans d'urbanisme !

- Un "retour aux sources" en aidant  la logistique fluviale !

- La création d'importants espaces logistiques urbains innovants (des "véloporteurs" à Saint-Germain l'Auxerrois, et 3 projets privés sur seulement 1020 m² intra muros !)

- Vers le développement du fret ferroviaire par la réservation d'espaces SNCF et RFF et par la réalisation d'études ...

 

Revenons sur la Charte ...

 

Comme le prévoyait la « Charte de Bonnes Pratiques des transports et des livraisons de marchandises à Paris » signée le 28 juin 2006 par les partenaires de la Ville de Paris, un nouveau règlement sur le transport et la livraison de marchandises est entré en vigueur à partir du 1er janvier 2007 pour les professionnels du transport livrant à Paris.

Cette Charte fait référence au règlement « marchandises » applicable dans Paris, à la limitation à 30 minutes de l’utilisation des aires de livraison et plus généralement au plan d’actions devant guider la concertation Ville de Paris / Professionnels pour les 3 prochaines années. 

Ce texte énumère des principes fondateurs non contraignants :

 

1-     Le « donnant donnant » et « le gagnant gagnant » entre les pouvoirs publics et les acteurs professionnels !

2-     La nature de « service au public » à ne pas confondre avec service public de la logistique urbaine ….

3-     Le respect de l’environnement est un objectif « progressif » tant pour les émissions de polluants, d’occupation d’espace public et pour le bruit,

4-     La recherche d’une optimisation  de la chaîne logistique urbaine,

5-     La réservation de jour comme de nuit aux seuls mouvements de marchandises ainsi qu’aux interventions d’urgence ou de dépannage prioritaire, des aires de livraison spécialement identifiées ….

6-     Un renforcement du règlement marchandises par la reprises de ces engagements volontaires ….

7-     Une rigueur réciproque pour l’application des règles ….

8-     La mise en place de moyens permettant d’améliorer le contrôle du dispositif …sans que ceux-ci soient préciser ….

9-     Un réaménagement progressif des aires de livraisons …

10- La revalorisation du métier de conducteur-livreur urbain …

11-Un engagement pour réactualiser cette charte dans 3 ans …

Publié dans Conseil de Paris

Commenter cet article