Le collectif "Roulez dans les couloirs de bus" : Des automobilistes se révoltent !

Publié le par L'équipe de rédaction

Ils se dressent contre les couloirs de bus

Le collectif «Roulez dans les couloirs de bus», Paris, 11 avril 2007

  •  
PV :  Le nombre de PV pour circulation dans les couloirs de bus a doublé depuis le début de la mandature de Delanoë : 14 000 ont été dressés en 2001, 28 000 en 2006. Montant de l'amende : 135 € .

 

 

Un zeste d'agacement, une bonne dose de provocation. Le collectif « Roulez dans les couloirs de bus » est en train de se monter à Paris, et compte ouvrir son site Internet « dans le courant du mois ». Composé de trentenaires actifs exaspérés d'être parqués dans les embouteillages parisiens, et menée par Guillaume, 27 ans, l'association, apolitique, veut « relancer le débat sur le bien-fondé des couloirs de bus dans la capitale ». Des tracts et des affiches « Circulez, y a tout à y gagner », sont en cours d'impression.La semaine dernière, le collectif inondait des centaines de boîtes e-mail d'un courrier un rien pousse-au-crime, qui prônait de « pouvoir circuler comme bon nous semble dans les villes que nous aimons ». Guillaume, consultant en communication, a reçu des réponses assassines. « On m'a traité d'horrible pollueur, d'utilisateur de 4 x 4, on m'a accusé de ne pas penser aux enfants et de me déplacer avec ma grosse bagnole qui pue, raconte-t-il, amusé. D'autres m'ont parlé d'installer un péage, de créer des voies piétonnes, c'est une amorce de débat, c'est ce que je voulais. »L'idée de ce collectif est née « comme une blague », alors que l'un de ses collègues arrivait avec une heure de retard, victime d'un bouchon boulevard Magenta. « On a voulu lancer un pavé dans la mare. Inviter les Parisiens à chercher d'autres solutions. » Il avoue emprunter les voies de bus lorsqu'il « est pressé et que la circulation est totalement arrêtée ». Aucun PV au compteur pour l'instant.

Magali Gruet (20 Minutes)

Publié dans En Voiture

Commenter cet article

Harald 29/06/2007 17:33

82 % des franciliens prennent les transports en commun pour leur trajet quotidien, pourquoi pas lui ?Parce que, sombre baderne collectiviste, il existe une chose qui s'appelle LIBERTE, même si grâce à des types comme toi elle n'en fini pas de crever.

Alain 09/05/2007 17:22

>Un de ses collègues arrivait avec une heure de retard, victime d'un >bouchon boulevard MagentaEt bien, la prochaine fois, le collègue il réfléchira et il prendra le métro plutôt que sa voiture, surtout pour circuler sur le boulevard de Magenta !82 % des franciliens prennent les transports en commun pour leur trajet quotidien, pourquoi pas lui ?