La fréquentation des bus en baisse à Paris : de l'inutilité des couloirs de bus ?

Publié le par L'équipe de rédaction

La fréquentation des transports en commun parisiens augmente doucement. De 1,9 % en 2006, après + 1,3 % en 2005, a annoncé hier la Ville de Paris. Le métro est le mode de déplacement qui bénéficie de la plus forte hausse, avec + 2,7 % de fréquentation par rapport à 2005, notamment pendant le week-end.

De son côté, le bus fait grise mine, avec - 1,9 % de fréquentation en 2006. Un médiocre résultat que la Ville attribue aux « travaux de voirie, qui ont perturbé la circulation des bus sur les lignes 26, 31 et 96 ». Mais la situation s'est améliorée en fin d'année. Les lignes aménagées avec des couloirs élargis ont connu de bons résultats : + 10,3 % sur la 27, + 6,1 % sur la 60, + 3,4 % sur la 21. Enfin, les bus Noctilien, qui roulent de nuit, enregistrent + 34 % d'usagers. Nombre de ces lignes avaient été mises en service fin 2005.

Publié dans En Vélo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article